ClassiqueInfo.com




Articles les plus récents


Articles les plus récents


Théâtre des Champs-Elysées : un Castor et Pollux tiède

jeudi 23 octobre 2014 par Pierre Philippe
JPEG - 49.9 ko
©Vincent Pontet

En cette année Rameau, il semble que Castor et Pollux soit le grand triomphateur dans les salles. Après une tournée de concerts dirigés par Raphaël Pichon, ce sont rien moins que trois productions scéniques qui s’offrent aux yeux et aux oreilles des spectateurs en France cette saison : Emmanuel Haïm propose sa version à Lille et Dijon en ce mois d’octobre, alors que Christophe Rousset se prépare pour le mois de Mars à Toulouse. Mais la seule nouvelle production était au Théâtre des Champs-Elysées. Après ses triomphes dans Les Fêtes de l’Hymen et de l’Amour du même auteur, on pouvait espérer beaucoup d’Hervé Niquet, et les quelques images de la mise en scène montraient une imagerie soignée. Malheureusement, le résultat n’était pas tout à fait à la hauteur des attentes.



Opéra de Paris : l’Enlèvement au Sérail

jeudi 23 octobre 2014 par Mathieu Guigue
JPEG - 56.4 ko
Erin Morley, Konstanze
© Agathe Poupeney

Cela faisait trente ans que l’Opéra de Paris n’avait plus accueilli l’Enlèvement au Sérail. Trente ans et surtout de bons souvenirs laissés par la mise en scène de Giorgio Strehler. Aussi l’attente était-elle longue pour un opéra qui avait fait les beaux jours des dorures du Palais Garnier avec de grands interprètes tels que Christiane Edda-Pierre, Valerie Masterson ou encore Kurt Moll.



Entretien avec Olivier Desbordes

mercredi 22 octobre 2014 par Mathieu Guigue
JPEG - 53.8 ko
Olivier Desbordes
DR

ClassiqueInfo : Olivier Desbordes comment vous est venue l’idée de créer un festival d’opéra à Saint-Céré dans le département du Lot ?

Olivier Desbordes : En fait il y avait un festival de musique classique à Saint Céré entre 1960 et 1980. Je l’ai découvert quand j’étais adolescent en vacances, c’était du chant choral. Et il y a eu une expérience de lyrique en 1975 avec Jean-Claude Casadesus qui m’a fait découvrir l’opéra avec Cosi fan tutte. Donc j’ai découvert la musique classique et l’opéra à Saint-Céré en vacances, par pur hasard. Parallèlement à cela je suivais un cursus de théâtre. J’étais à la fois au cours Simon et en fac de Théâtre. A ce moment, la découverte de l’opéra a été une révélation. C’était exactement ce que je cherchais dans le sens où la langue musicale donne une grande dimension au langage.

Quand j’ai repris le festival en 1981 j’ai décidé de faire de l’opéra : ce que j’avais appris de manière complètement empirique en aidant un festival de musique classique et en rajoutant la partie sur laquelle je m’était formée, c’est-à-dire le Théâtre.



Opéra de Marseille : La Gioconda

jeudi 16 octobre 2014 par Richard Letawe
JPEG - 61.7 ko
Riccardo Massi, Enzo Grimaldo ; Qiu Lin Zhang, La Cieca ; Elena Popovskaya, La Gioconda
© Christian Dresse

L’Opéra de Marseille ouvrait sa saison avec une œuvre au nom célèbre mais qui est en fait rarement jouée dans les contrées francophones, la Gioconda de Ponchielli, qui n avait plus été montée dans la cité phocéenne depuis près de cinquante ans. La production est une reprise de l’Opéra de Wallonie de 2006, signée par Jean-Louis Grinda l’actuel directeur de l’Opéra de Monte-Carlo, qui dirigeait alors la maison liégeoise.



L’Orchestre National de Lille en tournée régionale

mercredi 8 octobre 2014 par Richard Letawe
JPEG - 53.2 ko
Ugo Ponte © onl

L’ouverture officielle de la saison de l’Orchestre national de Lille était prévue pour ce début de mois d’octobre, mais en prélude à celle-ci, l’orchestre partait en tournée en Chine, où il a assez souvent été invité ces dernières années. Avant de partir pour l’Asie, deux concerts reprenant le programme de la tournée étaient programmés dans la région, dont le second à Aix-Noulette auquel nous avons assisté.



Festival de Besançon 2014 : Wilhem Latchoumia et l’ONDIF

lundi 6 octobre 2014 par Emmanuel Andrieu

Cette année, le week end de clôture de la 67ème édition du Festival International de Besançon tombe en même temps que les Journées du patrimoine, ainsi que la fameuse manifestation littéraire « Les Mots Doubs » : autant dire que la magnifique capitale franc-comtoise est particulièrement animée, et que le public au rendez-vous du concert de ce soir, qui réunit le pianiste français Wilhem Latchoumia et l’Orchestre National d’Ile-de-France, dirigé par le chef letton Ainar Rubikis.



Septembre Musical de Montreux 2014 : deux concerts avec le RPO

vendredi 19 septembre 2014 par Emmanuel Andrieu
JPEG - 69.5 ko
James Ehnes
DR

Fidèles au Septembre musical depuis 2008, le Royal Philharmonic Orchestra - et son chef principal Charles Dutoit – ont retrouvé pour deux soirs la fosse de l’Auditorium Stravinsky - avec un programme alléchant et des solistes prestigieux.



Lucerne Festival 2014 : Gewandhausorchester Leipzig

mercredi 17 septembre 2014 par Emmanuel Andrieu
JPEG - 74.7 ko
© Georg Anderhub, LUCERNE FESTIVAL

Public des grands soirs à Lucerne - dans la superbe Konzertsaal construite par Jean Nouvel au bord du Lac des Quatre Cantons - pour les deux concerts (Symphonie n°9 de Beethoven, puis Troisième de Mahler) donnés par le Gewandhausorchester de Leipzig et le directeur musical du New York Philharmonic, Alan Gilbert, en remplacement de Riccardo Chailly, victime d’une mauvaise chute.



Saint-Céré 2014 : Lucia di Lammermoor

mardi 16 septembre 2014 par Mathieu Guigue
JPEG - 52.1 ko
© Nelly Blaya

C’est une journée mouvementée qu’a connue le festival de Saint-Céré en ce quatrième jour de notre visite. L’organisation a d’abord été contrainte d’annuler sa série de Canciones de Federico Garcia-Lorca suite à l’hospitalisation d’un musicien. Parallèlement à cela la direction n’a eu de cesse de scruter le ciel, priant qu’il soit clément pour Lucia di Lammermoor donné ce soir à la belle étoile au château de Castelnau. Finalement Lucia a bien eu lieu au cœur des grandes fortifications.



Zermatt 2014 : Week-end d’ouverture

vendredi 12 septembre 2014 par Emmanuel Andrieu
JPEG - 36.6 ko
©Aline Fournier

C’est avec un grand bonheur que nous retrouvions –après l’édition 2013le Festival de Zermatt, qui fête cette année son dixième anniversaire. La manifestation musicale de la célèbre station alpine, sise au pied du Mont Cervin qui culmine à 4.478 mètres, conquiert chaque année un peu plus sa place au milieu des autres prestigieux festivals de la région, tels ceux de Montreux, Gstaad ou Lucerne. Son pivot reste le Scharoun Ensemble, formé de musiciens issus des Berliner Philharmoniker, qui se produit lors des deux derniers week-ends de concert (le festival se déroule pendant les trois premiers week-ends de septembre). Pour le week-end d’ouverture, au sein de la charmante église Saint-Maurice, nous avons eu la chance d’entendre diriger le vétéran Neville Marriner, à la tête de la Junge Deutsche Philharmonie, puis, le lendemain, l’excellent pianiste autrichien Till Fellner.





Soutenir le magazine





Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 843998

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License